Comité cantonal Vaud – Missratenes Jagdgesetz – Nein!
Loi d'abattage – Non! – 17 mai 2020

Comité cantonal vaudois

Les personnalités du comité ci-dessous s’engagent activement, dans le canton de Vaud, en faveur du NON. Vous pouvez vous aussi rejoindre le mouvement pour le NON en nous écrivant à vaud@loi-chasse-non.ch.

Votre soutien compte!

Communiqué de presse de lancement de campagne vaudoise du 31 août 2020

Toutes nos actions

Adresse postale

Association « Loi sur la chasse NON »,
comité vaudois
c/o Les Vert.e.s Vaudois.es
Place de la Palud 7
1003 Lausanne

Contact médias

France Manghardt
Tel: 021 351 36 30
Courriel: vaud@loi-chasse-non.ch

Membres du comité

Adèle Thorens
Conseillère aux Etats, Les Verts
Roger Nordmann
Conseiller national, PS
Isabelle Chevalley
Conseillère nationale, Parti vert’libéral
Brigitte Crottaz
Conseillère nationale, PS
Serge Fischer
Président de Pro Natura Vaud
Victoria Gay
Les Jeunes Vert.e.s
Lorenzo Poglia
Chargé d'affaires, WWF Vaud
Kate Amiguet
Cinéaste animalier, Directrice de la Fondation MART

Organisations et partis

  • Pro Natura Vaud
  • WWF Vaud
  • Birdlife
  • Groupe Loup Suisse, branche vaudoise
  • Helvetia Nostra
  • Fondation Mart
  • Animae
  • Les Vert.e.s vaudois.e.s
  • PS vaudois
  • Parti vert’libéral vaudois
  • Jeunes vert’libéraux

Participez à la campagne

Vous souhaitez participer aux activités du comité vaudois?

Contact: France Manghardt, vaud@loi-chasse-non.ch

Adèle Thorens
Conseillère aux Etats, Les Verts

La révision de la Loi sur la chasse implique un changement de paradigme: désormais des animaux appartenant à des espèces protégées pourront être éliminés sans qu’ils aient commis le moindre dégât. Le tir comme mesure de prévention? Ce n’est pas acceptable. Voilà pourquoi je refuse cette loi.

Serge Fischer
Président de Pro Natura Vaud

La nouvelle loi sur la chasse est aberrante. Embusquée derrière la notion anodine de régulation, la majorité du Parlement estime que l’activité de notre faune sauvage n’est admissible qu’à condition qu’elle n’interfère pas avec les intérêts économiques ou récréatifs humains. Il faut impérativement rejeter cette loi anachronique : notre pays, ses citoyens et sa faune méritent beaucoup mieux.

Isabelle Chevalley
Conseillère nationale, Parti vert’libéral

C'est une loi du passé qui ne répond pas aux défis qui nous attendent
sur la perte de notre biodiversité. Il est absurde de continuer à
autoriser de tuer des animaux en voie de disparition.

Victoria Gay
Les Jeunes Vert.e.s

Il est impensable, en ces temps de crise environnementale, de laisser passer une loi qui met en péril la biodiversité dans son ensemble en s'attaquant aux espèces déjà menacées.

Kate Amiguet
Cinéaste animalier, Directrice de la Fondation MART

Le castor fut d’abord éradiqué de Suisse, puis réintroduit avec grande difficulté. Il est absolument inacceptable que cette espèce, et d’autres protégées, puissent être abattues sous prétexte qu’elles dérangent. Chacune a un rôle important à jouer dans son écosystème, et la nature se gère parfaitement bien en maintenant un juste équilibre entre proies et prédateurs. Cessons de nous comporter comme les maîtres de la nature.

Lorenzo Poglia
Chargé d'affaires, WWF Vaud

Une loi qui a changé son fusil d’épaule, passant d’un compromis simple et intelligent à une loi d’abattage crasse pour la faune protégée.

Brigitte Crottaz
Conseillère nationale, PS

Nous ne voulons pas d’une loi qui permet de tuer des animaux protégés à titre préventif, avant même qu'ils aient commis des dégâts.
Nous voulons une loi moderne, qui favorise la protection des espèces et la coexistence pacifique entre les humains et les animaux sauvages

Roger Nordmann
Conseiller national, PS

Cette loi sur la chasse torpille les efforts de la Suisse pour la biodiversité. Absurde!