Toutes les organisations suisses de protection de la nature et des animaux disent NON – Missratenes Jagdgesetz – Nein!
Loi d'abattage – Non! – 17 mai 2020
25. août 2020

Toutes les organisations suisses de protection de la nature et des animaux disent NON

BirdLife est l’Association suisse de protection des oiseaux. Conséquente, pour certain-e-s trop conséquente, mais toujours dans l’intérêt du martin-pêcheur et de la fauvette des jardins ou du tétras lyre, du lagopède alpin et de la bécasse des bois. Et Pro Natura et le WWF défendent le bouquetin, le castor, le lynx et leurs habitats. Depuis plus de 100 ans.

BirdLife, Pro Natura et le WWF luttent avec toutes les autres organisations de protection des animaux et de l’environnement contre la nouvelle Loi sur la chasse, qu’elles considèrent comme complètement ratée.

Et maintenant, le monde tourne à l’envers. ChasseSuisse et l’Union suisse des paysans prétendent que plus de 300 espèces animales seraient mieux protégées grâce à cette nouvelle loi. Qu’est-ce qui est vrai ?

Réponse : les partisans de la nouvelle loi font le total des oiseaux de Suisse et le total de tous les mammifères sur lesquels porte la Loi sur la chasse et affirment que le rouge-gorge, le roitelet et l’écureuil ne peuvent plus être décimés. C’est de toute façon le cas. Personne n’aurait l’idée de tirer un rouge-gorge. Seule une poignée d’espèces étaient et sont menacées par les intentions régulatrices cantonales. Ce sont celles qui provoquent des conflits, entre autres le lynx, le castor, le cygne tuberculé, le héron cendré, le harle bièvre et éventuellement la loutre et l’ours. La #LoiDabattage menace d’affaiblir leur protection. C’est pour cela que toutes les organisations de protection des animaux et de la nature sont ensemble dans le camp du NON. Et aussi parce que le cygne tuberculé et le loup sont déjà sur la liste des animaux régulables. Et que le castor et le lynx devraient suivre.

Rouge-gorge : pas mieux protégé par la nouvelle Loi sur la chasse (Rotkehlchen © Michael Gerber)
Rouge-gorge : pas mieux protégé par la nouvelle Loi sur la chasse (Rotkehlchen © Michael Gerber)